Uncategorised

L’architecture écologique, perspective d’avenir

L’architecture n’est pas une discipline purement théorique. L’image qu’on a des architectes, est celle de professionnels cantonnés dans leurs cabinets. Mais, dans les faits, les architectes participent presque autant que les maîtres d’ouvrage à la réalisation des travaux de construction. Qu’on leur fasse appel dans le cadre de la construction d’une habitation privée ou du siège d’une entreprise, l’architecte joue un rôle fondamental qu’on ne saurait passer sous silence.

Le rôle de l’architecte

Un architecte n’est pas uniquement le prestataire chargé de vous livrer des plans d’un bâtiment. Pourtant, c’est l’idée que la plupart des personnes se font de ce métier. Au contraire, l’architecte a un rôle de conseil primordial ! Par exemple, tout architecte sérieux, doit fournir les efforts nécessaires pour se rendre sur les lieux où la construction sera menée. A défaut, il devra se munir de tout un tas de données topologiques, météorologiques et d’études des sols afin de se construire une opinion concrète.

Sur la base de ces informations, il pourra développer son plan ou apporter des modifications pertinentes aux plans qui lui sont soumis par le client. Si les sols ne semblent pas particulièrement stables, il pourra recommander de faire des fondations nettement plus profondes. Si les données météorologiques lui font penser qu’il y aura une dépense énergétique considérable pour aérer l’immeuble, il pourra recommander des modifications adéquates.

Cette attention particulière aux détails se transpose d’ailleurs dans d’autres domaines. On pense notamment aux architectes qui se reconvertissent en pâtissiers d’exception. Ils créent des structures impressionnantes sous forme de gateau sans rien sacrifier du goût ou de l’esthétique !

L’architecture et l’écologie

De nos jours, le rôle de l’architecte n’est plus uniquement de concevoir le bâtiment sur le papier. En raison des challenges écologiques et énergétiques actuels, l’architecte se doit de mettre au point des solutions innovantes pour faire économiser de l’énergie et réduire l’impact environnemental de la construction. Il peut recommander des façades de plantes, des espaces verts abondants, et bien plus encore.

De nombreux architectes à travers le monde proposent déjà des designs d’immeubles qui parviennent à contrebalancer le déséquilibre infligé à la faune et la flore locale. Il pourra être question de façades non-réfléchissantes, afin que les oiseaux ne s’y cognent pas ; d’espaces aménagés sur les toits, pour que les oiseaux puissent s’y reposer et bien plus encore !

De tels designs ne sont pas encore la norme, mais ils présagent clairement d’une tendance grandissante. Demain, on pourrait découvrir des immeubles qui tirent directement leur inspiration de structures naturelles. C’est déjà le cas au Zimbabwe où le « Eastgate Building » a été conçu à l’image d’une termitière, pour garantir une meilleure gestion de la température à l’intérieur.

Architecture et urbanisme

Notons que le métier d’architecte est loin de se limiter à la construction d’immeubles. Les architectes travaillent également de concert avec les urbanistes pour développer les agglomérations de façon intelligente. Et de nos jours, le respect de l’environnement et des normes écologiques et un nouvel aspect dont ils se préoccupent continuellement.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *